Image2
3D4MED

Le projet

Le vieillissement de la population est à l’origine d’un besoin croissant de nouvelles technologies de reconstruction des tissus pour remplacer les organes défectueux. Actuellement, les reconstructions tissulaires sont réalisées par greffe autologue ou par transplantation d’organes de donneurs décédés causant des problèmes de rejet immunitaire. De plus, la faible disponibilité des donneurs ne correspond plus à la demande croissante de nouveaux tissus. Le principal défi de l’ingénierie tissulaire est de surmonter les problèmes de pénuries d’organes en fournissant aux chirurgiens des substituts fonctionnels développés in vitro. Le principe repose sur :

  • Le développement personnalisé de matrices polymères temporaires minimisant les problèmes inflammatoires, qui permettent une colonisation cellulaire, au sein d’une architecture contrôlée, pendant la dégradation et qui, à terme, permettraient la formation du tissu cible.
  • La biocompatibilité des polymères utilisés dans l’élaboration du tissu.
  • Les caractéristiques structurelles (porosité / inter-connectivité des pores) et mécaniques (élasticité / résistance) qui jouent un rôle clé dans le développement cellulaire et l’intégration tissulaire.
3D4MED

Actualité

Toute l’actualité du projet européen 3D4Med et de ses partenaires.
3D4Med

Objectifs
& Stratégie

L'objectif

L'objectif

L’objectif principal du projet est de développer des matrices biodégradables à mémoire de forme qui combinent la structure et l’activité des surfaces biologiques par impression 3D.
Le concept

Le concept

Dans le cadre de ce projet, les polymères à mémoire de forme sont principalement activés à 37° (température corporelle) pour ajuster leur forme au tissu défectueux à remplacer.
L'acte

L'acte

Un acte chirurgical minimal peut ensuite être réalisé afin que l’implant prenne une forme adaptée. Ensuite, les polymères biodégradables à mémoire de forme seront résorbés avec le temps, pour éviter tout problème de réponse immunitaire ou d’infections à long terme.
L'impression 3D

L'impression 3D

L’impression 3D permettra de mettre en œuvre des matrices polymères à géométrie personnalisée et développer des objets qui répondent à des exigences structurelles et mécaniques propres à l’ingénierie cellulaire et tissulaire, en garantissant de faibles réponses inflammatoires et favorisant la cicatrisation.

Innovation

À cet égard, le projet 3D4Med permettra d’innover une solution à travers la connaissance des matériaux et de l’impression 3D, développée à partir de l’expertise des centres qui composent le consortium grâce:

  • À l’ingénierie tissulaire, il devient possible de traiter les patients en préparant en laboratoire des tissus et organes personnalisés à partir de leurs propres cellules. Ces cellules seront prélevées sur le patient grâce à une méthode non-invasive, puis multipliées en laboratoire et enfin intégrées sur les structures de soutien développées dans le cadre du projet.
  • Aux techniques d’impression 3D, il est possible de développer de telles structures, spécifiques au patient, dont la forme sera exactement celle du tissu défectueux à remplacer.

Durée du projet

Coût total

Financement FEDER

LOGO 3D4MED HORIZONTAL RVB

Le consortium

Avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional

3D4Med

Contactez-nous

Scientific coordinators